Le guide de votre bien-être à domicile

Métier du bien-être

Les formations aux métiers de la beauté

étiopathie ostéopathie

© Mikosch - iStockphoto

Coiffeur, esthéticienne ou styliste ongulaire, les professionnels de la beauté sont tous diplômés d’une formation professionnalisante. Quel est le parcours d’étude pour exercer l’un de ces métiers ?
  1. L’esthéticienne - cosméticienne
  2. Le coiffeur (euse)
  3. La styliste ongulaire

L’esthéticienne - cosméticienne

L’esthéticienne est formée à toutes les techniques permettant de soigner et d’embellir la peau (visage, corps, manucure, maquillage). Elle peut aussi être appelée à vendre ou a conseiller sur l’achat de produits cosmétiques. Ses qualités sont multiples, habilité et rigueur, écouter et aimer les contacts humains, créativité et imagination et se présenter sous son meilleur attrait. Plusieurs métiers peuvent dériver de ce domaine comme l’animatrice-démonstratrice, conseiller en beauté ou en parfumerie, formatrice beauté, styliste ongulaire, maquilleuse, relookeuse…

Niveau de formation : CAP Esthétique-cosméticienne, BP esthétique-cosmétique, bac pro esthétique, BTS esthétique-cosmétique.

Le coiffeur (euse)

Le métier du coiffeur consiste à accueillir le client, proposer une coiffure suivant la qualité du cheveu, de son style et du visage en choisissant les produits capillaires adéquats. Il va utiliser plusieurs techniques professionnelles comme la coloration, le méchage, la permanente, défrisage, coupe, brushing ou chignon… Il vend des produits capillaires qu’il doit bien connaitre pour un conseil personnalisé. Sens du contact, l’habilité et une belle présentation sont les principales qualités du coiffeur ou de la coiffeuse.

Niveau de formation : CAP Coiffeur (euse), BP coiffeur (euse)

Différentes options du métier : option coloriste –permanentiste ou option styliste visagiste

Plusieurs spécialisations sont possibles comme le relooking ou le visagisme, ou mode et image.

La styliste ongulaire

Sa mission, soigner et embellir les ongles des mains et des pieds. Elle lime, lisse, soigne et applique le vernis ou procède à la technique spéciale de « french manucure ».

Aucun diplôme n’est exigé, mais une formation de 3 à 5 semaines est indispensable. C’est un métier pouvant compléter une formation d’esthéticienne. Elle peut travailler au domicile de ses clients, en instituts, en spa ou dans les centres de soins de beauté ou salons de coiffure.