Le guide de votre bien-être à domicile

Métier du bien-être

Les métiers du développement personnel : quelle formation ?

étiopathie ostéopathie

© Mikosch - iStockphoto

Suivre une formation dans l’univers du développement personnel et de la relaxation vous intéresse. Voici un panel des multiples métiers que propose ce secteur d’activité en pleine expansion.
  1. Le coach personnel, conseiller en image ou relookeur
  2. Le praticien en PNL
  3. Le sophrologue
  4. Les médecines naturelles ou non conventionnelles

Le coach personnel, conseiller en image ou relookeur

Le métier de coach personnel ou conseiller en image n’est pas régi par un diplôme certifiant la capacité d’exercer dans cette spécialité du développement personnel. Certains organismes privés ou universités proposent après un enseignement spécifique des certificats de présence attestant de leur formation. Il est important d’évaluer précisément les compétences des enseignants dans ces écoles ainsi que les contenus des programmes. Certaines associations professionnelles de coaching personnel ou d’entreprise peuvent diriger les futurs élèves vers des structures d’enseignements sérieuses et compétentes.

Le praticien en PNL

Le praticien et l’accompagnant des transformations individuelles est certifié par un niveau de pratique en Programmation neurolinguistique prodiguée par des associations nationales ou internationales : certification du praticien PNL INLPTA : soit un minimum de 130 heures de formation, critères d’accréditations basés sur l’attitude, le contenu notionnel et les habilités comportementales.

Le sophrologue

En France, il existe un réseau national comprenant 8 instituts de formation en sophrologie sous l’égide de l’association nationale de la Coordination des Écoles Professionnelles en sophrologie qui enseignent et délivre le diplôme d’exercice professionnel. Le sophrologue pourra exercer en activité principale, en complémentarité d’une profession paramédicale ou parallèlement à un métier d’un autre domaine.

Les médecines naturelles ou non conventionnelles

L’homéopathe

Pour exercer en qualité de praticien homéopathe, plusieurs instituts de l’école française d’homéopathie proposent des formations qualifiantes. En France, seuls les médecins peuvent légalement exercer avec leur spécialisation d’homéopathe en poche.

Le naturopathe

Plusieurs instituts et associations nationales ou internationales permettent de suivre une formation en naturopathie (soit 3000 heures de cours et stages pratiques) exigeant la connaissance d’un certain nombre de thérapeutiques naturelles.