Le guide de votre bien-être à domicile

Métier du bien-être

Les métiers de la beauté

étiopathie ostéopathie

© Mikosch - iStockphoto

L’importance de l’apparence physique et la demande croissante de transformations et d’évolutions de son image demandent à faire appel à différentes compétences et métiers.
  1. Le secteur de l’industrie des cosmétiques
  2. Le coiffeur ou la coiffeuse
  3. L’esthéticienne-cosméticienne
  4. La prothésiste ou styliste ongulaire

L’habit ne fait peut-être pas le moine, mais l’apparence physique et la perception de son image compte de plus en plus pour un grand nombre de personnes autant pour les femmes que les hommes. Dans notre société en mouvance perpétuelle, il est important de se présenter sous son meilleur attrait avec son style affirmant sa personnalité, sa conscience et la maitrise de soi dans sa vie en général. Cela rassure les individus et la société par la même occasion… Aujourd’hui, l’image de soi prouve la réussite sociale !

Le domaine de la beauté, de l’élégance et du bien-être a un avenir prometteur devant lui par la volonté croissante d’afficher un style original selon les tendances de la mode et cela quelque soit son âge, son sexe ou sa classe sociale. Aujourd’hui, la beauté est devenue très accessible par la polyvalence des professionnels de la beauté qui exercent autant dans les centres de beauté et de soins, salons de coiffure, instituts ou se déplaçant au domicile du client.

Le secteur de l’industrie des cosmétiques

Secteur porteur, le marché de la création cosmétique et des produits capillaires regroupent plus 45 000 professionnels qui participent à divers projets d’études de fabrication cosmétiques et de parfumeries en passant par les ingénieurs, techniciens produits, créateurs de parfums, préparateurs, commerciaux et distributeurs… Les qualifications évoluent sans cesse pour garantir des compétences autant dans l’élaboration des cosmétiques que dans la vente des produits aux établissements ou centres de beauté, instituts ou salons de coiffure.

La recherche de la beauté physique et la conservation de la jeunesse par des soins esthétiques, le développement des produits naturels et issus de l’agriculture biologique offrent de belles perspectives d’avenir au secteur industriel de l’élégance physique et du bien-être.

Le coiffeur ou la coiffeuse

Le coiffeur (euse) est le spécialiste du cheveu et de sa mise en forme. Il conseille la clientèle féminine et masculine, effectue des coupes, applique des colorations, enroule des permanentes ou défrise les cheveux suivant la demande personnalisée de chaque client. Conseiller en produits capillaires, il est le professionnel de la beauté de la chevelure. Le métier de coiffeur demande une technique précise qui ne s’invente pas. À côté de l’apprentissage des différentes techniques, il doit aussi être doté d’une belle créativité pour élaborer des coiffures stylisées et tendance. Travaillant en salon de coiffure indépendant, franchisé ou à domicile, les professionnels de la coiffure commencent à s’orienter vers le bien-être en proposant des espaces beauté et de massages du cuir chevelu en privilégiant l’utilisation de traitements capillaires naturels et biologiques.

L’esthéticienne-cosméticienne

Professionnelle de la beauté du corps et du visage, elle embellit et met en valeur les épidermes masculins ou féminins par des techniques précises en utilisant des produits cosmétiques adaptés selon les types et les aspects de la peau. Elle travaille principalement dans les instituts de beauté et les centres de soins, mais les déplacements à domicile se multiplient et sont une bonne alternative pour se créer une clientèle fidèle.

Depuis peu, les instituts ou les salons d’esthétiques proposent à leurs clientes des univers de détente et d’esprit « zen attitude » pour répondre aux attentes de leurs clients. Dans un même lieu, les offres des soins corporels se multiplient et se spécialisent, épilation, soins du corps et des cheveux, manucure, vente de produits naturels ou bio…

L’esthéticienne peut s’orienter vers d’autres métiers comme l’hydrothérapie pour évoluer dans les centres de thalassothérapie ou balnéothérapie. L’esthéticienne-hydrothérapeute aura pour mission de réaliser des soins d’eau comme des bains hydromassants ou des applications d’argile pour des traitements spécifiques aux curistes.

La prothésiste ou styliste ongulaire

Technicienne de soins et de la pose des ongles comme la french manucure, une tendance venue tout droit des États-Unis, elle est minutieuse et créatrice et connait parfaitement l’anatomie et les spécificités ongulaires, le traitement des ongles et leurs embellissements. Elle peut être amenée à travailler au domicile de ses clientes ou en salon de coiffure ou dans les instituts de beauté.