Le guide de votre bien-être à domicile

Métier du bien-être

Homéopathie-magnétotherapie-kinésiologie-luminothérapie-apithérapie…Les médecines non conventionnell

étiopathie ostéopathie

© Mikosch - iStockphoto

Médecines alternatives encore peu reconnues, ces thérapies dites traditionnelles et naturelles font confiance à la puissance énergétique de l’organisme et prennent en compte le malade et non la maladie seule.
  1. L’homéopathie
  2. La magnétotherapie
  3. La kinésiologie
  4. La luminothérapie

Les différentes techniques concernant les médecines non conventionnelles sont mises en application par les médecins ou les thérapeutes paramédicaux. Elles englobent des méthodes naturelles ou holistiques en se servant de la puissance du corps en lui laissant le pouvoir de progresser vers l’auto guérison avec l’aide des éléments de la nature.

Ces médecines parallèles ou naturelles se différencient principalement de la médecine classique par la prise en charge du malade dans toute sa globalité et ne soigne pas uniquement la maladie ou un organe en particulier. Reconnues progressivement en Europe depuis les années 90, différentes thérapies portent intérêt sur leur probable efficacité et font l’objet d’études cliniques.

L’homéopathie

Largement discutée et étudiée scientifiquement, l’homéopathie est une thérapeutique qui fonde ses théories sur la force d’auto guérison naturelle de l’organisme humain. Pratiquée dans le monde entier depuis plus de 200 ans autant par les médecins, vétérinaires, chirurgiens dentistes, naturopathes, son efficacité thérapeutique n’a pas été prouvée avec certitude à ce jour.

Selon la théorie de son créateur Samuel Hahnemann, il est plus important de stimuler les défenses naturelles de l’organisme que de chercher la cause réelle de la maladie. Dans son traitement et selon la constitution de chaque personne, la médecine de l’homéopathie essaye d’évaluer le plus précisément possible les combinaisons de symptômes qu’elle peut ressentir… À quel moment elles sont le plus perceptibles ? À quelle intensité ? Et quels sont les gestes qui les diminuent ?

Ses fondements

L’homéopathie des noms grecs « homéo » voulant dire similaire et « pathos » maladie de souffrance, repose sur deux fondements principaux :

  • La loi de similitude qui régit la guérison par son semblable. Principe d’Hyppocrate, révélant qu’une substance provoquant un groupe de symptômes chez un organisme sain a le pouvoir de guérir une personne malade victime des mêmes symptômes.
  • Le procédé des dilutions des remèdes homéopathiques et de leur dynamisation pour en ressortir tous les bienfaits curatifs. Chaque substance originale subit des dilutions successives dans de l’eau ou de l’alcool pour enlever toutes les molécules chimiques et supprimer leurs effets toxiques. Les dilutions sont dynamisées grâce à des secousses (succussions). Ce principe est la base principale de l’efficacité du remède homéopathique.
  • Les prises en homéopathie sont sous forme de granules solubles, de comprimés ou de gouttes. D’autres préparations comme les lotions et les crèmes respectent le principe homéopathique de la similitude, mais ne subissent pas toujours de dilution.
  • Les substances originales utilisées en homéopathie peuvent être issues du monde végétal, animal ou minéral.

Les applications thérapeutiques

Plusieurs études cliniques ont pu affirmer, mais non avec certitude étant donné le peu de recherches effectuées que le traitement homéopathique pourrait être efficace dans certains cas :

  • Aide au rétablissement postopératoire des fonctions intestinales
  • Traitement et prévention des affections respiratoires et contre les allergies
  • Traitement des effets secondaires de la chimiothérapie
  • Diminution les douleurs de la migraine et des états dépressifs et anxieux ainsi que tous les problèmes liés au comportement psychologique des enfants…

La magnétotherapie

Depuis l’Antiquité, l’homme a compris le pouvoir de guérison du magnétisme des pierres et en Grèce, les bagues de métal étaient déjà largement utilisées par les médecins pour diminuer les douleurs de l’arthrite. Paracelse un alchimiste était persuadé que l’aimant avait le grand pouvoir de rejeter la maladie hors des organismes. Très vite, on comprit que le corps était constitué de champs magnétiques et que l’utilisation des aimants pouvait rétablir l’harmonie et la santé.

Aujourd’hui la magnétothérapie soigne toujours les douleurs chroniques comme l’arthrite, les douleurs du dos, migraine, les problèmes liés au sommeil, accélèrent le processus de cicatrisation des plaies…

Son fonctionnement

L’effet des aimants par leur puissance magnétique auraient pour fonction de stimuler l’activité cellulaire et la circulation des liquides dans le corps en relation pour une meilleure cohésion des organes. La magnétothérapie pourrait avoir une incidence sur les réceptions nerveuses centrales. Plusieurs études cliniques sont en cours pour vérifier tous ses effets thérapeutiques.

Les sortes d’aimants

Les aimants utilisés en thérapie magnétique sont composés de fer, d’acier ou d’assemblage de plusieurs métaux. Il existe deux grandes catégories d’aimants, les aimants statiques et les aimants pulsés, ces derniers utilisent le courant électrique de faible intensité pour déployer leur champ magnétique et sont présentés sous forme de petits appareils.

Pour plus de praticité, ils sont mis sur le corps sous forme de bijoux, de bagues ou boucles d’oreilles ou encore pendentif ou broches. Ils peuvent aussi être utilisés en bandages ou intégrer à la literie (oreillers ou matelas). Le champ magnétique diffusé par l’aimant utilisé en magnétothérapie comporte environ 800 gauss soit 4 X plus qu’un aimant courant.

La kinésiologie

Thérapeutique naturelle de l’activité physique, la kinésiologie est l’étude des mouvements humains. Selon les contrées, la définition de la kinésiologie diffère : aux États-Unis et au Canada, elle relève de l’étude du corps dans l’activité sportive. En France, la kinésiologie relève d’une technique heuristique d’accompagnement de verbalisation pour atteindre le bien-être complet. Grâce à la thérapie kinésiologie, on se libère de tous les blocages et les phases de stress autant au niveau du corps physique que de l’esprit. Sa thérapie se base sur les traces que laissent les émotions ou les chocs traumatiques sur le corps pour entrainer le patient à retrouver son équilibre par le sport et les mouvements physiques.

Selon les orientations et les cultures, il existe plusieurs kinésiologies :
  • La kinésiologie théorique : représente l’étude de la mobilité humaine, de ces systèmes fonctionnels et de son histoire socio-psychologique. Cette thérapie va étudier les éléments liés à la qualité des mouvements et à l’état de santé.
  • La kinésiologie appliquée utilise comme thérapie les mouvements du corps humain. Pratiqués par les dentistes ou certains chiropraticiens grâce à un test musculaire pour établir leur diagnostic et guider les patients vers des thérapies naturelles ou énergétiques.
  • La kinésiologie spécialisée a pour but d’améliorer l’état physique et favoriser le bien-être. John Thie, chiropraticien après avoir été formé aux tests de kinésiologie appliquée a créé Le Touch For Health (test musculaire pour tous) qui permet de connaitre les énergies de son corps. Ce test utilise les points d’acupressure de la Médecine traditionnelle chinoise.

La luminothérapie

La santé par la lumière définit en trois mots la luminothérapie. Une exposition régulière à la lumière artificielle rétablirait nos rythmes biologiques faussés par le manque de luminosité naturelle ou son insuffisance. Son efficacité pour traiter la dépression saisonnière a été scientifiquement prouvée par plusieurs études cliniques.

En 1984, c’est le Dr Norman E.Rosenthal, médecin et chercheur qui a été un des premiers à démontrer les bienfaits de la lumière sur l’organisme humain et notamment pour soigner le trouble affectif saisonnier. Il a étudié longuement et prouvé que la lumière artificielle avait le pouvoir de rétablir les rythmes biologiques quotidiens et l’humeur dans le cas de dépression saisonnière.

La dépression saisonnière

Les effets du manque de lumière sur l’organisme produiraient la sécrétion de l’hormone du sommeil, la mélatonine qui a pour effet d’entrainer de la fatigue, une humeur dépressive, un dérèglement alimentaire par un besoin exagéré de sucres… La thérapie par la lumière, soit l’exposition pendant plusieurs heures devant une lumière blanche protectrice (rayons UV) va régulier les rythmes éveil et sommeil, la température centrale corporelle, les secrétions hormonales, les besoins de manger… Elle est utilisée en soins de troubles du sommeil, décalage horaire, différentes dépressions comme la dépression post-partum ou celle affectant la personne âgée.

L’apithérapie

Reine de notre nature, l’abeille nous offre tous ces bienfaits pour que nous puissions conserver une bonne santé. L’apithérapie, médecine naturelle utilise touts les produits secrétés par l’abeille comme le miel, le pollen, la propolis le venin ou la gelée royale en traitement diététique ou soins thérapeutiques.

Les vertus et les bienfaits du miel et de toutes les sécrétions de l’abeille ont été mis en avant par plusieurs études dès 1950. Le venin d’abeille reste le produit le plus thérapique qui soit notamment pour soigner les affections chroniques, inflammatoires ou rhumatismales.